L’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, et en augmentant l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits.

Succédant à la révolution industrielle, le XXe siècle a vu se développer une société de consommation qui a augmenté de façon très importante son prélèvement sur les ressources naturelles en le multipliant par un facteur 10. Les travaux du programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et d’autres organisations montrent que par la conjonction du développement démographique, de la croissance de la consommation dans les pays développés et de l’aspiration des pays émergents à un modèle de consommation similaire, le niveau de consommation des ressources naturelles sera inacceptable avant la moitié de ce siècle.

 

 

Définition de l’économie circulaire (source ADEME)

« Un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus »

L’économie circulaire comprend trois domaines d’action principaux et 7 piliers

 

 

L’économie circulaire propose donc d’agir à la fois sur la production et la conception des biens et services, sur le comportement des consommateurs et sur la valorisation des déchets. Les principaux bénéfices sont donc

  • un moindre impact environnemental des activités humaines par la réduction des déchets et  une pression moindre sur les ressources et les matières
  • la création d’emplois liés à ces nouvelles activités territorialisées
  • des modèles économiques innovants et plus pérennes pour les entreprises.

Les obligations réglementaires

LOI n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte

Notamment Titre IV : LUTTER CONTRE LES GASPILLAGES ET PROMOUVOIR L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE : DE LA CONCEPTION DES PRODUITS À LEUR RECYCLAGE https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2015/8/17/DEVX1413992L/jo#JORFSCTA000031044389

Article 69 « Le Gouvernement soumet au Parlement, tous les cinq ans, une stratégie nationale de transition vers l'économie circulaire, incluant notamment un plan de programmation des ressources nécessaires aux principaux secteurs d'activités économiques qui permet d'identifier les potentiels de prévention de l'utilisation de matières premières, primaires et secondaires, afin d'utiliser plus efficacement les ressources, ainsi que les ressources stratégiques en volume ou en valeur et de dégager les actions nécessaires pour protéger l'économie française. »

Décret n° 2016-288 du 10 mars 2016 portant diverses dispositions d'adaptation et de simplification dans le domaine de la prévention et de la gestion des déchets

> La loi relative à la transition énergétique encourage le développement de l’économie circulaire, la lutte contre le gaspillage, et la réduction des déchets à la source.