ÉVALUATION ET DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES IMMATÉRIELLES STRATÉGIQUES DE L’ENTREPRISE

Du 01/12/2020 au 02/12/2020 PAR Helene.TOUCHAR…
Web

La question des ressources immatérielles est de plus en plus stratégique pour le développement des entreprises. ATEMIS a développé des travaux sur l’enjeu des ressources immatérielles stratégiques, ce qui s’est traduit notamment par la création d’un site Cap’Immatériel avec le soutien de la DGE (Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Economie et des Finances) et l’Observatoire de l’Immatériel.

Au-delà du site, la démarche Cap’Immatériel vise à permettre aux dirigeants, aux cadres et à ceux qui les accompagnent, de disposer d’un référentiel et d’une méthodologique d’identification, d’évaluation et de mobilisation de leurs ressources immatérielles stratégiques.

L’enjeu est de soutenir le développement des entreprises, notamment des TPE et des PME, et des trajectoires vers de nouveaux modèles économiques durables en mettant les ressources immatérielles, et l’activité de travail, au cœur de la création de valeur. Cette approche change de manière profonde la façon d’appréhender le développement et la performance de l’entreprise.

Aujourd’hui, la crise sanitaire que nous traversons, et les conséquences qu’elle pourrait avoir, renforce l’impératif d’initier de nouvelles formes de développement :

  • qui soient à même de concilier les enjeux écologiques, sociaux et sociétaux ;
  • et dans le même temps, qui permettent aux entreprises et organisations  d’être plus « résilientes » et plus manœuvrables face à des évènements ou à des situations inédites comme celle que nous vivons.

Format et dates

  • Formation de deux jours en mode présentiel ou distanciel selon l’évolution des contraintes sanitaires
  • Les 1er et 2 décembre 2020 et les 26 et 27 janvier 2021

Public

  • Dirigeants ou cadres d’entreprise (cadres opérationnels, direction RSE, direction des ressources humaines, direction financière, …) ;
  • Acteurs qui accompagnent les entreprises et organisations (consultants, experts-comptables, organismes d’intermédiation, …).