Vers une démarche d'Ecologie Industrielle Territoriale dans les ports de Fécamp et du Tréport

Les activités de ces trois ports représentent près de 500 000 tonnes de marchandises pour le commerce, 11 000 tonnes de poissons débarqués pour la pêche et 1 000 emplacement de plaisance. Le développement de ces activités, qui comptent plus de 2 000 emplois directs et indirects, ne peut se faire sans un engagement fort en matière de respect et protection de l'environnement, nécessitant l'implication de l'ensemble des acteurs du territoire. Ce projet est lauréat de AMI 2020 pour une économie circulaire en Normandie.

Informations principales
Porteur principal Département de la Seine-Maritime
Type d’initiative Démarche multi acteurs
Lancé le 01 septembre 2020
Quai Jean Moulin- CS 56101 - 76101 Rouen cedex
Couverture géographique
Avancement En cours

L'initiative

Description de l'initiative

Description

Le département de la Seine-Maritime dispose d'un fort ancrage maritime et d'une activité portuaire soutenue. Parmi les différents ports situés le long de cette façade constituée de 130 km de côtes, le Département gère les ports de Fécamp et du Tréport ainsi que le port de pêche du Havre. Les activités de ces trois ports représentent près de 500 000 tonnes de marchandises pour le commerce, 11 000 tonnes de poissons débarqués pour la pêche et 1 000 emplacement de plaisance. Le développement de ces activités, qui comptent plus de 2 000 emplois directs et indirects, ne peut se faire sans un engagement fort en matière de respect et protection de l'environnement, nécessitant l'implication de l'ensemble des acteurs du territoire.

Dans ce contexte, et en complément d'actions en cours comme la réalisation d'un diagnostic environnemental pour l'ensemble des ports départementaux de la Normandie qui aboutira à un plan d'actions à l'été 2020, le département de la Seine-Maritime a décidé de lancer une démarche d'économie circulaire sur les ports de Fécamp et du Tréport.

Le Conseil départemental de la Seine-Maritime, dans le cadre d'une démarche de mutualisation des dynamiques économiques et environnementales de ses ports, a souhaité mobiliser les acteurs économiques présents sur et proche des places portuaires de Fécamp du Tréport autour d'une dynamique d'économie circulaire.

Bénéfices Quantitatifs

Bénéfices Qualitatifs

ETAPES DE L’INITIATIVE

La collectivité départementale s'est entouré d'un cabinet conseil en innovation et transition écologique pour réaliser une préfiguration des potentialités de synergies pour l'ensemble des entreprises présentes et attendues de la zone d'étude. Un premier travail de collecte des données a permis de structurer un premier socle de connaissance des caractéristiques des entreprises de la zone d'étude et de cibler des premières pistes de synergies. Une première rencontre de sensibilisation a été proposée à quelques acteurs économiques importants des deux territoires. Des réunions d'informations et de restitution de cette préfiguration ont été organisées les 12 et 13 novembre 2019. Lors de la 3ème conférence des ports de la Seine-Maritime, une table ronde a été organisée et animée sur la thématique de l'économie circulaire le 19 décembre 2019.

 Prochaines étapes du projet :

  •  Identification et Mobilisation des acteurs ;
  •  Caractérisation du potentiel EIT du territoire et des zones d'activités ; Analyse des entreprises de la zone d'activité et de leur dynamisme en matière économique, sociale et environnementale ;
  •  Analyse des flux des entreprises (énergie/matière) des besoins en services et équipements ;
  •  Analyse des synergies (organisation de groupes de travail thématiques, étude de faisabilité des synergies) ;
  •  Déploiement et gouvernance : gouvernance et modèle économique de la démarche collective

CONDITIONS DE RÉUSSITE ET OBSTACLES À SURMONTER (CONSEILS POUR UN ESSAIMAGE)

Mise en oeuvre

Partenaires

Acteurs publics et économiques présents et proche des places portuaires de Fécamp et du Tréport (chambres consulaires, collectivités locales, entreprises du territoire, acteurs portuaires...).

Moyens techniques

Dispositifs, outils ou méthodologie

Moyens humains

1 Chef de projet dédié au projet sur trois ans ; 1 Bureau d'études spécialisé dans le Conseil et l'Innovation pour la Transition Ecologique pour la mobilisation des acteurs, laréalisation de diagnostics en entreprises, l'analyse des flux et appui technique pour la gestion du projet ; Appui de l'équipe de Direction Ports Départementaux Bacs et Voies Vertes

Perspectives

Financement

Principaux financeurs

Coûts de l’initiative (€)

Financement